Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » INTERVIEW » Une soiree wow pour les femmes chretiennes

Haïti-Musique-Evangélique : Women of Worship, la 2è édition en VIDEO

Pour la journée internationale des femmes, les fans de la musique évangélique avaient rendez-vous au Café trio. Pour la deuxième année consécutive, les Productions Bénies et Alléluia FM ont offert l’opportunité à des chanteuses chrétiennes de commémorer cette date de la plus belle des manières. Tami, Ginou Pierre Taverne, Magdala Fabien, Deborah Henristal et le groupe Halehem composaient le line up de cette soirée.

Magdala Fabien a été la première à gravir la scène du café trio. Les organisateurs voulaient permettre au grand public de découvrir cette voix, qui n’est pourtant pas à son début. Le lead vocal de la chorale Salem international l’a prouvé en laissant de bonne impression sur le beau public de Café trio. Au vu de la prestation de la sœur de Mackenson Fabien, on peut dire qu’elle a une belle carrière en solo qui l’attend.

Ginou Pierre Taverne, woooow !

Elle a assuré parfaitement la transition avec Magdala. Ginou n’a pas mis de temps pour conquérir son public. Sa très bonne communication, ses échanges avec le public suffisaient à gagner des âmes. Et quand elle a commencé à chanter, c’était extraordinaire. Ah pardon, wow ! Chacune de ses chansons est interprétée dans un style, dans un rythme qui fait souvent bon alliage avec sa voix pleine de maturité.

Le sens de l’humour de cette femme et sa capacité à faire danser son public ont tout aussi gâté le café trio. Sa simplicité n’enlève rien à son aptitude à faire bouger dans tous les sens. Avec Ginou sur scène, c’est la chanson, la danse, mais le rire aussi. Et un public ne demande pas mieux que ça. Avant de laisser le podium, elle a pris le soin d’inviter les femmes chrétiennes à travailler d’avantage pour mettre en valeur leurs qualités. Elle a été tout simplement wow !

Les femmes étaient vraiment à l’honneur dans cette soirée. Elles ont été gâtées par les organisateurs qui leur ont réservé des cadeaux entre chaque prestation. Comme l’a souligné l’animateur de la soirée, Georges Maurice Saint Hilaire, c’était vraiment une soirée pour faire honneur aux femmes du secteur évangélique.

Halehem, le même amour

Parler du groupe Halehem, c’est parler du premier groupe A capella composé exclusivement de jeunes filles dans le secteur évangélique. La formation qui a marqué les esprits durant les années 90 n’a pas pris une ride. Les femmes du groupe Halehem étaient tout carrément à la hauteur des attentes d’un public qui avait bien envie de réécouter Li kase kòd la.

Elégantes comme toujours, les femmes d’Halehem n’étaient pas moins wow sur la scène de Café trio. Les voix ont gardé toute leur jeunesse. Halehem c’est toujours les jolies compositions, arangées sur mesure pour ces belles voix. Comme l’a dit Charlette C. Saint Cyr au moment de faire les salutations, Halehem a prouvé qu’il va continuer à louer le Seigneur pour de longues années encore.

Déborah a bien grandi, mais rien n’a changé. C’est encore la petite fille très talentueuse qu’on a connue dans soleil d’été qu’on a eu sur la scène du café trio. Sinon ses gambes qui se sont beaucoup allongées, la voix reste la même. Le public en a bien profité. Surtout au moment de l’entendre chanter la version française de la chanson quel est cet amour. La petite s’est tout permis devant un public dont elle a toute l’appréciation.

Christ-Ami Cemé avait la responsabilité de clôturer cette belle soirée en l’honneur de femmes. Tami a surtout gratifié le public des morceaux gravés sur son premier album. La jeune sœur de Nicky a néanmoins mis du temps pour faire bouger un public quasi-comblé par les prestations qui ont précédé. Son professionnalisme, sa belle voix a quand même fait la différence. Avant de laisser la scène du café trio, elle a pu mettre tout le public en liesse.

Cette deuxième édition de Women of worship a été un succès. Wow devient sans conteste l’un des grands rendez-vous phare du secteur évangélique sur l’année. Et ce n’est pas Karl Foster Candio et ses collaborateurs des Productions bénies qui vont se plaindre.

Source: Lenouvelliste.com

© 2015 Haitipoukris · Subscribe:PostsComments · Designed by Levanjiltv · Powered by Levanjiltv
Geo Visitors Map